« Un vêtement pour chaque usage. »

Le Mont St Michel est une marque jeune à l’histoire ancienne. Spécialisée dans le vêtement de travail « inusable » depuis 1913, la maison est reprise en 1998 par Alexandre Milan qui la transforme en un label mode, urbain et moderne, mais toujours fidèle à l’esprit fonctionnel de l’héritage workwear.

Cet héritage, Alexandre Milan l’enrichit d’un savoir-faire textile familial presque aussi ancien : celui des tricotages de l’Aa, usine fondée en 1919 par son arrière-grand-mère. Le studio de design de la marque est toujours situé sur le site de Monthorin en Bretagne, où se trouvait l’usine et où l’on conserve précieusement des décennies d’archives textiles, véritable trésor d’inspiration revisité à chaque collection.

Affiche Le Mont St Michel Veste de Travail

Le Mont St Michel au XXème siècle

En 1913 naît la marque de vêtements de travail Le Mont St Michel, créée par la famille Ariès. L'atelier se trouve alors à quelques kilomètres de la célèbre abbaye, d'où provient le nom de la marque.

La Veste de Travail Mont St Michel habille durant la première moitié du XXème siècle les paysans et artisans du Grand Ouest français, et devient ainsi une icône du patrimoine français relatif au vêtement de travail.

La marque se distingue depuis sa création de par la qualité et la longévité de ses vêtements, comme en témoigne les slogans de l'époque :

«Méfiez-vous des imitations !»

«Trois fois plus d'usage»

Estafette Le Mont St Michel

Le Mont St Michel assurait déjà en 1960 la livraison à domicile.

Pub Vintage Le Mont St Michel

Un siècle de publicités, réalisés par les plus grands illustrateurs de l'époque.

Atelier Le Mont St Michel

Notre atelier en 1913, situé au pied du Mont St Michel.

Alexandre Milan

Alexandre Milan est un enfant de la maille. Il fut l’un des derniers témoins et acteurs de l’industrie de la maille française aujourd’hui quasiment disparue. Il apprit la bonneterie auprès de ses parents, aux Tricotages de L’Aa, et se passionna très tôt pour les fils rares et les mailles complexes.

Témoin attentif, et inlassable développeur de maille pour les plus grande marques françaises durant les années 90 : il choisit au début des années 2000 de s’investir personnellement avec son épouse Marie en rachetant Le Mont St Michel. Alexandre apprécie également les traditions et le savoir-faire français comme les créations plus contemporaines ou la musique pop-rock et le design.

Son travail est une œuvre de transmission, d'un savoir-faire qu’il tient de sa famille, comme un partage de ce qu’il aime. Il ressent très tôt le besoin des consommateurs de retrouver leurs racines et de redécouvrir les choses du passé afin d’affronter plus armés la vie contemporaine. Alexandre propose des éléments tangibles dans un monde trop virtuel.

Alexandre Milan

Aujourd'hui

Le Mont St Michel Aujourd'hui

Le Mont St Michel, c’est tout le charme du paradoxe à la française. Un style singulier qui s’affirme sans effort et ne transige jamais sur la qualité. Une histoire forte qui se réinvente sans cesse au travers des personnes qui la porte.

Renouer avec le plaisir du produit juste et rare, des techniques d’antan réinventées et de beaux fils.

Choisir ce que l’on porte comme on s’entoure de ceux que l’on aime, pour le plaisir de la découverte, de l’histoire déjà partagée ou de celle que l’on construit ensemble.

Affirmer son indépendance face à la course effrénée de la mode «jetable» : voilà l’esprit de Mont St Michel.


Facebook Séparateur Twitter Séparateur Tumblr Séparateur Instagram

LE MONT SAINT MICHEL